Organisme Professionnel de Qualification
des Maîtres d'Oeuvre Concepteurs

Mot du président

Etre Maître d’œuvre concepteur qualifié OPQMOC, ce n’est pas de l’auto qualification !

Être qualifié OPQMOC, c’est avoir apporté la preuve de ses savoirs faire, du respect de toutes les règles et des réglementations en vigueur à un jury représenté par toutes les instances intéressées à l’acte de bâtir.

Etre un qualifié OPQMOC, c’est être reconnu comme un participant à l’acte de bâtir, comme un concepteur parce que faire de l’architecture ça commence dès le premier mètre carré ! Et, si être qualifié OPQMOC, c’est avoir le droit de se présenter comme un maître d’œuvre concepteur, c’est aussi avoir l’obligation d’évoluer pour rester compétent.

Ainsi chaque qualifié doit se représenter devant un jury tous les quatre ans. Une remise en question qui nous oblige à rester des acteurs mobiles de notre profession

Nous vous rappelons que la loi du 6 juillet 1971, confortée par celle du 04 mai 2004, institut le droit à la formation continue individuelle tout au long de la vie professionnelle et offre la possibilité à tous nos collaborateurs d’élargir, d’adapter, de faire évoluer leurs compétences sur la base de 20 heures par an cumulable sur 5 ans (6 ans par dérogation). Et pour nous, les Maîtres d’œuvre qualifiés par l’office professionnel de qualification OPQMOC, nous savons que notre profession en perpétuelle évolution technologique et réglementaire nous implique une adaptation permanente à ces nouvelles conditions. Comme nous avons éprouvé le besoin de faire reconnaître et valider notre savoir faire, nous nous devons de maintenir nos compétences faces à toutes ces nouveautés. Mais aussi, nous devons les élargir et les enrichir pour apporter un regard neuf, voire innovant à l’édifice de notre métier de concepteur qui fait de nous des acteurs incontournables du cadre bâti, cadre de vie d’aujourd’hui et de demain. Ces évidences nous ont conduits à penser que pour continuer à exister, pour conserver notre crédibilité il est nécessaire d’entrer et de continuer dans la démarche de la formation continue. Nous ne pouvons que vous inciter à compléter vos savoirs dans les domaines non seulement techniques, juridiques ou réglementaires mais également en histoire de l’art, de l’architecture…N’oublions pas que la formation continue est demandée «par l’Etat » pour toutes les professions, n’oublions pas qu’aujourd’hui personne n’est qualifié pour la vie, les compétences devenant rapidement désuètes en raison de la vitesse des changements de notre société, n’oublions pas qu’aux maîtres d’œuvre que nous sommes il est reproché la formation initiale, n’oublions pas que l’architecture ce n’est pas un mais des métiers …Des formations, des stages vous sont régulièrement proposés, soyez nombreux à vous inscrire. Pour des demandes particulières n’hésitez pas à nous contacter. Et, si c’est un diplôme d’état que vous visez, il faudra présenter un dossier personnel de validation des acquis et de l’expérience prenant en compte votre cursus individuel de votre formation initiale à celles d’aujourd’hui auxquelles s’ajoutera l’expérience. La multiplicité des voies empruntées par chacun ne nous permet pas de réaliser un dossier commun mais de vous guider, de vous soutenir pour aller là où vous voulez arriver.

Christian BOUYER, Président de l’OPQMOC

Public concerné Dépôt et instruction des demandes Fiche de demande de qualification